Skip to content

Étiquette : militance

De la crédibilité et de la militance joyeuse

A l’occasion de chaque grève, chaque blocage, chaque action d’une composante du mouvement social, les échanges sur le caractère « crédible » d’une revendication ou d’un mode d’action sont légions. « Ces étudiants qui bloquent un auditoire à cinq en hurlant ‘privatisation piège à cons’ ne sont pas crédibles », m’affirmait récemment un collègue arborant une mine grave, usant pour asséner son jugement du ton docte du chercheur-expert-spécialiste, celui ‘qui sait’. En effet, pour le chercheur-expert-spécialiste, un slogan de cet ordre scandé par une poignée de militants est vu comme nécessairement simpliste, démago, populiste et, plus atroce encore, il « manque de sérieux… ». Et le chercheur-expert-spécialiste de conclure, avec toute l’assurance que son statut implique : « à mon avis, bloquer un bâtiment, pour eux, c’est un jeu, un amusement. »

Par ce verdict, mon éminent collègue entend balayer d’un revers de la main toutes les revendications de ces étudiants, toutes les interrogations que pourraient susciter leur action : infantilisant au passage les étudiants-militants, il les disqualifie tout simplement en arguant de leur plaisir affiché à mener une action.
Continuer De la crédibilité et de la militance joyeuse

2 Comments

Pourquoi un blog ?

Il y a de cela près de 2 ans, je fermais définitivement un blog personnel et me jurais que jamais, plus jamais, on ne m’y reprendrait. Mon constat était en effet plutôt amer : outre un bilan sous forme d’autocritique qui me fit me rendre compte de la pauvreté de certains contenus que j’avais mis en ligne, je dus aussi constater mon incapacité à trouver encore un intérêt à l’exercice.

Derrière le caractère fondamentalement exhibitionniste de ce genre d’outils de publication, il y a dans l’usage du blog une forme exacerbée de fascination pour soi-même, de narcissisme outrancier : ce que je pense me semble tellement intéressant que je dois en faire part à la terre entière. Plus encore, le format et l’habituation à « l’écriture web » poussent à la brièveté et donc à l’autocaricature de cette pensée dont l’auteur la croit à ce point digne d’intérêt qu’il se sent habilité à en faire étalage urbi et orbi.

Le web regorge donc de ce fast-thinking, cette pensée préformatée, réductionniste et exprimée avec le ton impérieux des statuts facebook et autres tweets. La brièveté du propos – et bien sûr, lesdits tweets sont en la matière des exemples paradigmatiques – va de pair avec le fait de surfer sur les codes dominants, de procéder par des assimilations parfaitement inculquées par l’idéologie dominante – par exemple, communiste-conservateur, marxisme-productivisme, science-progrès, écologie-environnement, virilité-bon politique…

Continuer Pourquoi un blog ?

1 Comment


Konami Easter Egg by Adrian3.com